–  M a i s o n   d  ‘  é d i t i o n   &   A c t i o n s   l i t t é r a i r e s  –


« La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l’oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l’indifférence absolue. » Ces mots, de l’auteur catalan Enrique Vila-Matas, nous en insufflons l’état d’esprit dans un projet éditorial dédié à la littérature contemporaine. La maison d’édition Héliotropismes est issue de la convergence d’esprits curieux et avides, de lectures affamées et leur viatique, la volonté commune de faire livre. Tel un héliotrope autour de son cercle, nous rassemblons nos efforts autour de l’insaisissable et essentielle beauté qui nous anime, pour extraire de la contingence ces mots qui, quelquefois, scintillent sur une blancheur de feuillets.

Dans sa préface de L’ère du soupçon, Nathalie Sarraute définit ainsi les sensations fugaces qu’elle nomme « tropismes » : « Ce sont des mouvements indéfinissables, qui glissent très rapidement aux limites de notre conscience ; ils sont à l’origine de nos gestes, de nos paroles, des sentiments que nous manifestons, que nous croyons éprouver et qu’il est possible de définir. Ils me paraissaient et me paraissent encore constituer la source secrète de notre existence. » Les récits que nous défendons questionnent le réel et mettent en abîme le glissement de la perception, à travers des thématiques aussi denses que l’écriture des marges ou les différentes manifestations de l’exil. Souhaitant nous adresser à un lectorat multiple mais exigeant, notre projet est porté par une volonté de tisser des liens par-delà les frontières.

Créée en janvier 2017, Héliotropismes publie de la littérature contemporaine, avec une inclination pour les formes courtes (roman court, nouvelles, poésie) et l’Amérique latine. Notre maison d’édition est née face au besoin de trouver de nouvelles alternatives éditoriales pour les jeunes auteurs ainsi que pour ceux qui, plus connus, ont été oubliés ou délibérément ignorés par le marché. C’est un projet qui brigue un dialogue interculturel à travers la traduction de textes inédits, mais aussi la publication d’ouvrages bilingues ou en langue originale. Préférant parler de « choix » plutôt que de « ligne » éditoriale, notre démarche consiste avant tout à se mettre au service d’auteurs dont nous admirons la seule liberté possible. Héliotropismes aura pour vocation d’éditer des textes qui font fi du cloisonnement. Ne se proposant pour seul cadre générique que celui de son propre débordement, nos livres auront pour point commun de n’en avoir que très peu – tant ils se situent à la croisée des genres. Ainsi, nous faisons le choix, au détriment de quelconques cohésion thématique ou identité stylistique, de mettre en avant la porosité des genres littéraires, l’hybridité ou la variété des objets.

Renaud Boukh & José Manuel Torres Funes